5 choses qui n’arriveront jamais à la fin du monde

Enfin j’espère.

Tomber sur ton crush par hasard

Si, quelqu’en soit la raison, la fin du monde advient, tu envisageras peut-être de profiter de la vie avant la fin. Mais soyons honnêtes, entre les mouvements de foule, la catastrophe imminente et ta malchance légendaire, il va falloir batailler un peu si tu décides de retrouver absolument ton crush du moment avant qu’il soit trop tard. Et quand bien même, ce serait dommage de t’apercevoir à ce moment-là que toi, tu n’étais pas sa priorité mais plutôt ta collègue Sandra dont le brushing sera toujours impeccable malgré tout le reste.

Survivre.

Le concept d’une fin du monde, c’est que tout le monde y reste, même le moustique qui vient de te piquer sans pitié ^^ Pas de tome 2, donc. C’est très violent dit comme ça, mais bon, tout est dans le titre, non ?

Monter un gang

Tu n’as déjà pas assez de charisme pour impressionner la concierge, alors prendre la tête d’une team de choc prête à tout pour imposer sa loi en période de crise, est-ce que tu y crois vraiment ? Essaie plutôt de repérer les leaders et leur devenir indispensable (mais non, pas en proposant ta recette de chili sin carne incontournable, c’est pas le moment)

Retrouver miraculeusement un lien avec la biodiversité

Cette complicité longtemps perdue avec la nature, les animaux, miraculeusement retrouvée dans ce moment de pur instinct de survie…Bah non. Pas sûr que ton chat se retrouve un instinct de fière panthère pour survivre, il va plutôt engranger des croquettes au cas où. Tout ça pour dire qu’en cas de scénario apocalyptique, notre absence de lien avec la nature risque plutôt de nous desservir qu’autre chose.

Voler. Une p****. De Télé.

Le cliché suprême de toute apocalypse, le mec qui se tire avec une TV HD, au cas où le dernier match de football soit retransmis quand même sait-on jamais. Franchement, on sait que ça n’arrivera pas, non ? Quand il y a moyen de voler le dernier iPhone, quel intérêt ?

Bref.

Cet article un peu différent m’est venu à l’esprit après avoir lu plusieurs ouvrages sur le sujet : “Dix jours avant la fin du monde”, “Vongozero”, “Feed” et “Silo”. Finalement, je pense que je suis plutôt friande de ces lectures improbables et questionnantes. Mais parfois, je trouve quelques fils un peu gros à passer, pas vous ? J’en ai certainement oublié d’ailleurs ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.