La Fée, la Pie et le Printemps

Cela fait un moment que je toise ce roman d’Elisabeth Ebory, paru dans la collection Bad Wolf d’Actusf (ma collection préférée de cet éditeur). Figée dans mes préjugés, persuadée de la complexité et ronflance de ce récit, j’ai traîné des pieds pour le lire. Bien mal m’en a pris !

Moi qui m’attendait à une plongée rébarbative dans la mythologie féérique, des tournures et intrigues plombantes, j’ai découvert un récit enlevé, marqué par cet humour un poil cynique que j’apprécie tant. Un régal ! Les pages se tournaient sans même le réaliser.

Mais concédons plus de détails : Notre héroïne se nomme Philomène (enfin, on pense) et c’est une fée. Voleuse, de surcroît. Elle rencontre, au hasard de ses pérégrinations, une bande de filous plutôt hors la loi eux aussi. Et pour cause…. Sans même le savoir, ils sont poursuivis par Rêvage, une des dernières fées gardienne de la magie de son monde (je digresse sur la richesse du récit, à lire !) qui veut rétablir la grandeur féérique en plaçant un changelin sur le trône…. D’où la poursuite, car vous vous en doutez ce n’est pas sans raison. Mais, de tous, qui est réellement qui ? Actusf décrit fort bien leur susbtance :

Des personnages empreints d’une légèreté désespérée, une aventure aussi féérique que profondément humaine.

Bien que ce ne soit habituellement pas ma tasse de thé, j’ai apprécié ces intrigues volontairement cousues de fil blanc, où l’envie nous prend d’ouvrir grand les yeux des personnages sur ce qui se trame autour d’eux. Le lecteur est donc, au final, spectateur averti des pénibles avancées aveugles des héros. En cela, j’ai retrouvé une pointe de la plume de Pratchett, qui aimait nous faire douter jusqu’au bout de nos conclusions, car elles semblaient si simples et évidentes à nos yeux. Chapeau !

Bref, ce roman est ma foi une excellente surprise ; les personnages, bien que mystérieux sont de bonne compagnie, et l’univers intrigue. On retrouve la patte de cette collection si particulière d’Actusf, qui commence à me tenir bien à cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.