La soudaine apparition de Hope Arden

Il faut savoir que je suis une grande, GRANDE fan de Claire North. Cette auteure anglaise est peu prolixe, mais son travail est très cohérent et d’une qualité inimitable. Quand je suis tombée sur son dernier ouvrage, “La soudaine apparition de Hope Arden”, je me suis donc jetée dessus avec enthousiasme !

Et je n’ai pas été déçue. A la frontière de la science-fiction, Claire North explore la psychologie de ses personnages en marge de la société.

“Le monde commença à m’oublier quand j’avais seize ans. Ce fut un déclin lent et progressif, une petite chose à la fois. Mon père, négligeant de me conduire au lycée. Ma mère, dressant la table pour trois au lieu de quatre.”

Donc, le personnage principal, Hope, est “oubliable”. Au point que toute personne ne l’ayant pas sous les yeux l’oublie en quelques minutes, et croit la rencontrer pour la 1ère fois, fusse leur centième rencontre. Au point qu’un individu tenant sa photo soit incapable de faire le lien avec la personne en face de lui. Un don…Ou plutôt une malédiction. Une solitude incroyable, car comment nouer des liens sociaux quand chaque rencontre est la 1ère ? Alors Hope devient voleuse. Quelle facilité de passer les remparts de sécurité, quand le gardien, le temps de vous courir après, a publié ce qu’il faisait là. Seul le DarkNet, ironiquement, garde une trace d’elle…

Jusqu’à ce qu’Hope découvre Perfection. Une application implacable, destiné à rendre toutes et tous “parfaits” en dictant à la lettre la conduite, alimentation et les envies à avoir. Jusqu’à ce que la seule “amie” de Hope se suicide à cause de Perfection. Hope découvre alors l’envie de justice, et décide de mettre son talent au service d’une cause. Mais est-ce vraiment le cas?

Difficile d’en dire plus sans spoiler des éléments essentiels du texte. Et puis, j’ai tellement adoré découvrir les détails sur bouquin, tous palpitants et travaillés à l’extrême (comme tous les texte de Claire North) que je veux vous laisser le découvrir entièrement. Un récit décousu, comme si l’héroïne elle-même redécouvrait sa propre vie au fil de ses souvenirs, et une narration parfaite. Vraiment, pas de déception pour ce troisième ouvrage de l’auteure !

Qu’en avez-vous pensé ? Aimeriez-vous être oubliable ou, au contraire, pensez-vous que ce soit une malédiction ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.