La trilogie “Testaments” par Jeanne-A Debats

l'heritière-testaments-debats

Friande de “bit-lit” au quotidien mais appréciant la qualité et en recherche d’originalité, j’ai craqué il y a quelque temps déjà pour “L’héritière” de Jeanne-A Debats.

“On y rencontre Agnès Cleyre, demi-sorcière mais aussi demi-humaine et récemment orpheline. Son métissage lui donne le don, ou plutôt la malédiction de “voir” les fantômes. Un euphémisme car sa médiumnité l’oblige à vivre recluse depuis sa plus tendre enfance, jusqu’à ce que sa famille décède dans un banal accident de voiture.

A ce moment-là, son oncle Géraud (personnage énigmatique en diable) lui propose un poste dans son étude notariale. Mais contrairement aux apparences, le quotidien de l’étude qu’il dirige n’est pas de tout repos : vampires, loups-garous, sirènes… À croire que tout l’AlterMonde a une succession à gérer ! Et les bagarres entre vampires ultra-sexy et loups-garous bourrus n’aident pas. ”

J’ai apprécié le style plutôt acide et l’héroïne à la Bridget Jones qui vaut bien un Constantine ^^ De l’humour et des références, aussi bien classiques que pop, rythment l’intrigue en ramenant régulièrement les pieds sur terre, ce qui rend les personnages particulièrement réalistes et attachants.

Egalement, “L’héritière” développe plusieurs mythologies et races fantastiques ; on croise vampires et loups-garous mais aussi Roussalkas et même, dans le tome 2, faunes et demi-dieux. Rien d’innovateur mais une variété très bienvenue dans ce type de romances.

La complexité des personnages secondaires tient beaucoup en haleine :  on découvre presque fortuitement des bribes de l’histoire de Géraud, l’oncle “maudit”, et le personnage de Navarre a carrément son propre roman pour détailler son histoire. 

Jeanne-A Debats est une romancière reconnue et primée pour ses ouvrages précédents (Notamment “La Vieille Anglaise et le Continent” qui me reste à découvrir)

Bref, j’ai dévoré tranquillement les deux premiers tomes de la trilogie et j’attends patiemment la sortie poche du troisième (faut-il préciser que Mnémos est une des rares maisons d’édition dont j’apprécie la collection poche, Hélios en l’occurence)

Je vous incite instamment à découvrir la trilogie si vous cherchez une bonne série de fantastique sans (trop) de prise de tête et qui fait sourire ^^

Découvrir la série

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.