Les Soeurs Carmine

les soeurs carmine - couverture

Un coup de coeur inattendu d’urban fantasy qui m’a accrochée !

A Grisaille, sombre cité gothique dissimulée dans un brouillard permanent, les moeurs sont limitées et il faut se battre pour survivre. Dominé par huit clans d’aristocrates, le peuple subit les complots des entités surnaturelles qui abondent, surtout aux abords des cimetières…

Merryvère Carmine exerce la peu respectable profession de monte-en-l’air : de nuit, elle parcourt les toits de la ville et cambriole les demeures aisées pour subvenir à ses besoins et surtout ceux de ses soeurs : Tristabelle et Dolorine. Si Dolorine est plutôt sage pour son âge, malgré un doudou quelque peu psychopathe qui lui souffle des idées macabres, et les visites ponctuelles d’un “Homme Bleu” qui traverse les murs et lui révèle des secrets d’Etat, Tristabelle cultive coquetterie et capacité d’agacement à un niveau quasi – olympique !

Suite à une affaire qui tourne mal, Merryvère se retrouve mêlée à un complot qui la dépasse. Désormais traquées, les soeurs Carmine vont devoir affronter vampires, nécromants et royauté irritée…

Cette série, véritable bijou d’urban fantasy a des airs plus que savoureux de Tim Burton, portée par un humour noir et grinçant, et des personnages plus qu’attachants dans leur improbabilité totale et leur caractères bien affirmés. Bien que parfois prévisible, l’intrigue en est sublimée et l’ambiance très bien construite, ce qui donne un vrai goût de reviens-y. Vivement le dernier tome !

Cerise sur le gâteau : l’auteur est très attaché aux retours sur ses romans, participatif et vraisemblablement adorable. J’ai hâte de le rencontrer au détour d’un salon pour parler de Mr Nyx et du manoir Carmine ! 

Découvrir le tome 1            Découvrir le tome 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *